Zoom sur la Roumanie

Publié par Le Lycéen le

wikipedia.org

Aujourd’hui, en Roumanie la politique menée par un président n’ayant pas la majorité au parlement a des impacts économiques et sociaux importants.


Un regard sur l’économie

L’économie roumaine est la vedette de la croissance grâce à une consommation vigoureuse. Le principal moteur de cette croissance a été la consommation de masse des ménages qui est stimulée par la baisse des taxes et les majorations salariales. Durant un certain temps le gouvernement a négligé les investissements et s’est préparé à des lendemains difficiles. La croissance en 2017 a été de 7% ce qui a placé la Roumanie parmi les champions européens de la croissance. Or pour la deuxième année consécutive l’investissement public de celle-ci est en baisse. Le FMI (Fonds monétaire international) a révisé la croissance pour 2018 qui a été annoncée à 5,1%.

Un regard sur la migration

La Roumanie ne veut pas l’ouverture d’une route migratoire :

wikipedia

Depuis quelque temps de plus en plus de migrants, Irakiens, Pakistanais, Afghans et Syrien arrivent de Turquie par la mer Noire. Ils sont secourus par des gardes côtes roumains. Serait-ce une nouvelle route de l’immigration clandestine ?
Ils arrivent dans des embarcations de fortune, près de la station de Mangalia, avec des enfants et femmes enceintes en surnombre, en mauvaise santé dans des conditions misérables. Les autorités roumaines soupçonnent une nouvelle route de l’immigration qui est en train de s’ouvrir via la mer Noire en raison des restrictions croissantes sur les « routes de la Méditerranée centrale » entre la Lybie et l’Italie.

Un regard sur la société

À Bucarest, le sénat roumain a approuvé la tenue d’un référendum visant à inscrire dans la constitution l’interdiction des mariages entre couples de même sexe.

pixabay.com

Une large majorité des sénateurs roumains a donné le feu vert à la tenue d’un référendum visant à inscrire dans la constitution l’interdiction des mariages homosexuels. Mais en 2015, plusieurs associations soutenues par l’église orthodoxe auraient apparemment obtenu 3 millions de signatures pour que le mot « époux » soit complété dans la constitution par les termes « homme; femme ».
Cette initiative en faveur du mariage homosexuel a été soutenue par la chambre des députés en 2017.
Selon le quotidien «romania libera», 89% des roumains s’opposent au
mariage entre deux personnes du même sexe. Cependant, le référendum a échoué car seul 20,41% des électeurs se sont mobilisés en deux jours de vote, alors qu’un seuil de 30% de participation était nécessaire pour valider le scrutin, et ce malgré une large campagne menée par le gouvernement roumain pour encourager les roumain à se déplacer pour voter l’amendement proposé par le gouvernement. De toute évidence le taux d’abstention ressemble à une « leçon » donnée au pouvoir politique de la part de la population et une preuve du manque de confiance dans ce gouvernement.

L.A. et V.C.

Catégories : Reportages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.